Poutres de plancher

 

Ces poutres sont des éléments en béton armé ou précontraint constituant l'ossature horizontale supportant les planchers. Il s'agit d'éléments principalement soumis à flexion et effort tranchant. Les poutres sont généralement posées de manière isostatique sur leurs appuis d'extrémités. Dans certains cas, elles peuvent être prévues avec des armatures dépassantes en extrémités et autres dispositions utiles à la réalisation d'une continuité de deuxième phase (armatures supérieures dans le béton coulé en place). Lorsque la composition du plancher le permet, les poutres sont prévues avec les armatures de couture en face supérieure permettant d'assurer la collaboration avec le béton coulé en place (joints entre hourdis ou chape de compression).

Les poutres peuvent être de sections multiples et variées. Les sections les plus couramment utilisées sont les suivantes:

  • rectangulaires
  • en I
  • en T inversé
  • en L
  • en Z

Elles sont généralement pourvues de chanfreins de 10 mm.

Les poutres de plancher sont coulées dans des coffrages métalliques ou en bois et présentent donc 3 faces coffrées, la quatrième (face supérieure de coulée) étant lissée à la main ou laissée rugueuse dans le cas de dalle collaborante de deuxième phase.

Les poutres en béton armé sont fabriquées de manière standard en béton C35/45 et les poutres en béton précontraint en C50/60. En cas de forte charge ou lorsque les contraintes dimensionnelles l'exigent, la qualité de béton peut être augmentée pour atteindre C50/60, C80/95, voire C90/105.

Les poutres "standards" sont REI60 mais peuvent facilement atteindre des résistances au feu plus élevées (REI120 voire REI240).

Leur fabrication en temps caché pour le chantier, la facilité et la rapidité de mise en œuvre mais également la robustesse et la durabilité constituent les principaux atouts des poutres préfabriqués.

Les principaux domaines d'applications sont : les immeubles de bureau, les logements, les bâtiments industriels, les surfaces commerciales, les bâtiments administratifs, les bâtiments scolaires, les parkings...

 

Performance

A titre d'exemple, les graphiques combinés à triple entrée présentés ci-dessous permettent de déterminer la section des poutres de plancher les plus courantes dans le cas de dalle collaborantes de deuxième phase pour une charge utile d'exploitation uniformément répartie.

Ces abaques intègrent de nombreux paramètres, hypothèses et vérifications statiques de caractère normatif mais également le respect de dispositions technologiques qui sur base de notre expérience permettent la réalisation pratique de la poutre (encombrement des armatures,...).

Des abaques plus conventionnels peuvent être utilisés pour les poutres seules, ne travaillant pas avec une dalle collaborante de deuxième phase.

Les poutres sont livrées sur camion, avec les moyens de préhension incorporés prévus au plan. Les accessoires de levage (oreille de levage, manille à visser,...) doivent être parfaitement adaptés à ces organes de préhensions. Dans certains cas et suivant disponibilité, nos clients peuvent obtenir ce matériel en location. Lorsque les poutres doivent être stockées sur chantier, les points d'appuis seront (sauf indications contraires stipulées au plan) localisés au droit des appuis définitifs prévus en service. D'une manière générale, le dispositif de levage sera conçu de manière à assurer une répartition équitable du poids à lever sur les différents points de levage. La longueur des élingues utilisées sera adaptée de manière à assurer un angle minimal de 60° entre chaque élingue et l'axe longitudinal de la poutre.

Les poutres sont posées à plein bain de mortier ou sur les appareils d'appuis prévus au plan. Il s'agit généralement d'appuis en néoprène frettés qui peuvent être fournis avec les poutres. Elles sont généralement pourvues de fourreaux aux extrémités permettant leur brochage par scellement au droit des appuis fixes. Sauf stipulation contraire les poutres sont généralement autoportantes, c'est-à-dire qu'elles ne nécessitent pas d'être étançonnées en première phase.
Cependant, la mise en place de certains étais est dans certains cas nécessaire pour éviter la rotation ou le basculement des poutres en cas de chargement dissymétrique.

Dans de nombreux cas, les poutres de plancher sont conçues, calculées et prévues pour fonctionner de manière monolithique avec le béton de deuxième phase coulé sur chantier. Outres les diverses dispositions qui auront été prise lors de la réalisation de la poutre, il conviendra d'en nettoyer correctement et d'en humidifier la face supérieure avant le bétonnage.

 

Principaux accessoires

Suivant les besoins du projet, les poutres de plancher peuvent être fabriquées et fournies avec différents accessoires.

En particulier :

  • chaises cantilever aux extrémités
  • consoles latérales
  • rives coffrantes
  • gaines, réservations, percements
  • douilles, rails, coupler, stabox,...
  • appareils d'appuis,
  • ...